Vous connaissez surement cette histoire

Un publicitaire New-yorkais passant devant un mendiant dont la pancarte indiquait « J’ai faim, aidez-moi svp », fait le pari qu’en changeant quelques mots il augmentera considérablement les dons. Il s’exécute et, en effet, les dons sont plus importants. En ajoutant simplement «C’est le printemps et» il a modifié le message initial en y intégrant un contraste fort entre la vie de ce pauvre mendiant et l’insolent sentiment de plaisir bienheureux que nous éprouvons à chaque début de printemps.

C’est le printemps et j’ai faim, aidez-moi svp

Créer du contraste est un formidable moyen de surprendre et de capter l’attention. C’est aussi une manière fabuleuse de faire porter l’attention sur ce sur quoi vous souhaitez que votre public se concentre. La finalité étant une motivation plus forte, un engagement plus intense.

Voici, sous un angle différent, une illustration de cette histoire.

Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en profitant de la formation
« Communiquer, Pitcher...avec la méthode AntiBlabla »
: Cliquez ici pour accéder à la page de description et profiter d'une offre spéciale>>>